Nihon Ghetto

Un forum qui parle d'animation et de tas d'autres trucs
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Zones Humides

Aller en bas 
AuteurMessage
Lanei
Sugoi Unko
Sugoi Unko
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 28
Localisation : Une aménémone

MessageSujet: Zones Humides   Sam 4 Avr - 23:45

Je vois que cette section est peu animée, alors allons y gaiment.

Ma conquête du jour, est le fameux ZONES HUMIDES de Charlotte ROCHE.

Je vous laisse plutôt lire ce petit résumé de critiqueslibres.com :

Citation :
Un matin d’insomnie comme un autre, allongé sur mon canapé, enroulé dans un plaid, je savourai le réveil de Paris : le bruit des volets métalliques des cafés qui reçoivent leurs livraisons, les premiers passages de l’ascenseur, les premiers voisins qui partent travailler, la teinte bleutée que prend ma cour d’immeuble, et qui inonde mon appartement de cette même lumière que les jours de pluie. Une envie de lire, évidemment. Voilà qui tombe bien, puisque j’ai reçu de l’agence Sixandco la semaine dernière un premier roman, vendu à déjà plus d’un million d’exemplaires en Allemagne, nous informe le communiqué de presse. Zones Humides, de Charlotte Roche. Un titre sulfureux pour un roman qui ne l’est pas moins, et dont le contenu semble être totalement aux antipodes d’une lecture matinale.

Comme entrée en matière, Hélène nous présente la situation sans détours. Elle a des hémorroïdes qui se sont infectées, qu’elle adore gratter et triturer. On y apprend également que “ça fait un bail, depuis mes quinze ans - et j’en ai dix-huit - que la sodomie me réussit très bien“. Pour l’essentiel, le ton est donné. Elle nous livre donc, pendant les 226 pages que fait ce roman, le récit de son hospitalisation. Et dans l’ensemble, tout est fidèle aux premières lignes. Hélène est donc une jeune fille en lutte contre l’hygiène intime, qui se masturbe aussi souvent qu’elle se fait prendre, qui adore les sécrétions de son corps, et surtout celles qui sont jugées comme sales et honteuses par la société. Quand elle ne mange pas les croûtes de ses plaies, et qu’elle ne lèche pas ses doigts après les avoir trempés dans son vagin, Hélène fait profiter à tous de ses règles en disséminant ça et là ses tampons fait maison.

Ce n’est pas vraiment l’histoire, qui est intéressante. A vrai dire, le livre en soi est un abysse d’immondices humaines, regroupant en quelques pages et avec juste ce qu’il faut de lisibilité le maximum de répugnances sociales liées à l’intime et à l’hygiène. Hélène le résume elle-même dans son récit, “je suis mon propre vide-ordure. Une recycleuse de sécrétions corporelles“. Pas besoin de plus d’illustrations, la lecture fut assez riche en nausées pour que je vous épargne d’autres exemples.

Le vrai mystère de Zones Humides, c’est son succès. Car contrairement à ce que certains pensent, ce n’est pas un roman pornographique. Les choses sont crues, mais à aucun moment l’auteur ne cherche à stimuler sexuellement le lecteur, l’incitant à une masturbation entrecoupée d’un feuilletage maladroit. Alors, qu’est-ce qui explique ce million de livres vendus outre-Rhin ? C’est la question qui agite depuis quelques mois la société allemande, et dont Arte s’est fait le relais par le biais d’un documentaire visionnable uniquement la nuit.

Et pour vous tenir en éveil et vous donner un avant gout, j'ai pris une page totalement au hasard et je vous retranscrit le premier passage sur lequel mes yeux se posent :

Citation :
Il se deshabille complètement devant moi. Je ne m'y attendais pas. Je pensais qu'il me déshabillerait, moi, en gardant ses vêtements. Tant mieux. Je vois ses bouts de seins déjà durcis, un début d'érection. Il a une queue très fine avaec un gland pointu et il porte un peu à gauche. De là où je me trouve.
(pas très gore celui ci, je vais vous en cherhcer un dans ce que j'ai deja lu.

Citation :
Avant d'avoir cette pommade là, je me grattais le trou du cul en plein sommeil. Dehors et dedans. Si fort que le lendemain, ma culotte avait une tache brun foncé de la taille d'une capsule de bouteille. Tellement ça m'avait gratté. Tellement j'avais enfoncé le doigt. Quand je vous dit que c'est tout sauf jeune fille en fleur...
(voilà le genre de détail totu au long du livre !)

ENJOY ! (les critiques sont en général très mauvaises car elle nous en dit "trop". Moi j'aime le décalé, alors je me marre, esquissant une grimace par ci par là quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherry-blossoms.eklablog.com
Siegfried
Dark Knight
avatar

Nombre de messages : 4643
Date d'inscription : 06/12/2006
Age : 33
Localisation : Sanctuary

MessageSujet: Re: Zones Humides   Sam 4 Avr - 23:50

A voir, j'ai pas mal de trucs à lire en retard, mais pourquoi pas.

_________________

"-Ushiko-san! Pourquoi es-tu Ushiko-san ?
-Umao-san! Pourquoi es-tu Umao-san ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perfectman3
O Unko san
O Unko san
avatar

Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 30/12/2006
Age : 31
Localisation : Auprès de ton absence...

MessageSujet: Re: Zones Humides   Sam 4 Avr - 23:52

Jme cherchais un roman d'été, il tombe à pic! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lanei
Sugoi Unko
Sugoi Unko
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 28
Localisation : Une aménémone

MessageSujet: Re: Zones Humides   Lun 6 Avr - 15:17

Je viens de lire ceci, et j'ai pensé à vous (allez savoir pourquoi) ... Je vous retranscrit l'extrait :

Citation :
"Quand je baise avec qqn, j'arbore fierement son sperme dans tous les interstices de mon corps, sur les cuisses, le ventre ou les autres endroits qu'il a aspergés. Pourquoi y aurait-il ensuite, a tous les coups, cette toilette de dingue ? si l'on est dégouté par les queues, le sperme et le smegma; autant renoncer carrément au sexe.
J'aime voir le sperme secher sur la peau et former une croute qui s'écaille. Chaque fois que je branle un mec, je fais en sorte de garder un peu de son sperme dans les mains. Je le gratte du bout des ongles, et je lelaisse durcir dessous pour le grignoter plus tard, le promener dans ma bouche, le machonner et l'avaler après l'avoir longuement savouré et laissé fondre. C'est une invention dont je tire vanité : le "caramel souvenir sexuel".

Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherry-blossoms.eklablog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zones Humides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zones Humides
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zones d'xp
» Petit.... perco dans la zones des dragoeufs
» Petit topo sur Frigost
» [WWK] WG agro
» Baronnie de Montagny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nihon Ghetto :: Culture :: Lecture(s)-
Sauter vers: